Plus nous nous déplaçons, plus nous polluons

Partager

Nous bougeons de plus en plus

Depuis quelques décennies, nous nous déplaçons plus.

Nous effectuons davantage de kilomètres pour nos activités quotidiennes.

Nous utiliserons en moyenne 8 fois plus nos voitures que les transports en commun (Source : SoeS, INSEE 2012).

Nos voyages en avion sont plus fréquents (plus de 50% d'augmentation entre 2000 et 2012) et plus lointains.

Tout cela a des conséquences néfastes sur l'effet de serre : chaque Français émet en moyenne deux tonnes de CO2 par an pour effectuer ses déplacements.

Nos déplacements dégradent également la qualité de l'air que nous respirons, ce qui est mauvais pour notre santé !

 

 

Nos véhicules polluent

Nos voitures, motos et scooters brûlent du pétrole pour fonctionner. La combustion du pétrole libère des polluants nocifs pour la planète ou pour notre santé.

A ce jour, le secteur des transports est responsable de plus du tiers des émissions de CO2, principal gaz à effet de serre, responsable du changement climatique.

D'autres conséquences sont moins connues mais toutes aussi importantes.

Par exemple, lorsqu'on crée des routes, on coupe un écosystème en deux !L'impact pour les animaux et les plantes qui y vivent est très important.

Un excès d'ozone dans l'atmopshère perturbe la croissance des plantes.

Les polluants présents dans l'air (dioxyde de soufre et oxyde d'azote) créent des « pluies acides » qui nuisent à l'écosystème qui nous entoure.

Mais alors comment faire pour changer les choses ? Deviens écomobile et respecte ton environnement !