Les ressources se raréfient

Updated on avril 2017

Partager

Acier-Terra
Acier-Terra

Pour fabriquer les objets de notre quotidien, nous avons besoin de multiples ressources naturelles. Pour un vélo, il faut de l’acier, du caoutchouc et de l’aluminium. Pour une table, il faut du bois, du métal et parfois du verre. Et pour nos objets électroniques, de très nombreux métaux sont nécessaires : cuivre, aluminium, or, zinc, nickel, étain, argent, fer, platine…

On exploite actuellement une faible partie de la surface de notre planète. Mais si l'on cherche à exploiter des gisements de plus en plus profonds, cela consommera de plus en plus d’énergie. Et cela accélèrera le changement climatique déjà en cours ! Il est donc nécessaire de trouver des alternatives.

Changer notre consommation pour économiser les ressources

Partager

Recycler de plus en plus de matériaux

Pendant longtemps notre modèle de consommation a été linéaire : extraire, fabriquer, consommer puis jeter. Mais pour éviter de surconsommer et d’épuiser les ressources de notre planète, nous devons changer nos modes de consommation, notamment en recyclant tout ce qui peut l’être. C’est la première étape vers la rationalisation de nos ressources.

Cela permet de récupérer les matériaux (métaux, terres rares) que contiennent nos objets. Pour cela, des bacs sont à votre disposition dans de nombreux supermarchés et vous pouvez rapporter vos appareils électriques et électroniques dans les magasins qui en vendent. Les déchèteries et les ressourceries acceptent également volontiers tous vos objets.

 

fotolia_billionphotos

 

Coup de projecteur sur des Investissements d’Avenir :

  • HAZTEN est un projet qui cherche à recycler les cartes électroniques afin d’en extraire notamment le tantale ;
  • RE-B-LIVE et UEX2 sont des projets qui cherchent à recycler les batteries au lithium (rechargeables pour UEX2).
 

Donner, prêter ou vendre plutôt que jeter

Ces dernières années, acheter d’occasion est devenu de plus en plus facile avec Internet. Tout posséder, cela devient dépassé. Aujourd’hui, on échange plus volontiers entre voisins, collègues et amis. 76 % des Français affirment avoir déjà acheté d’occasion (étude ADEME, 2014)

De plus, des entreprises nous facilitent la vie : on peut facilement partager ou emprunter une voiture (auto-partage, auto’lib), un vélo, un appartement pour un week-end ou des vacances….

Pour en savoir plus, consultez écocitoyen.ademe.fr.

A chaque fois que l’on partage, ce sont des objets en moins à fabriquer pour satisfaire les besoins de chacun d’entre nous. Moins d’objets à fabriquer, c’est aussi moins de ressources utilisées !

 

Ecolabel européen Privilégier les logos environnementaux

Pour choisir son ordinateur, son écran plat et d’autres objets de notre quotidien, il est nécessaire de privilégier les produits qui portent l’écolabel européen. Pourquoi ? Parce qu’il garantit un produit qui prend en compte les impacts environnementaux à chaque étape de la vie du produit. Cet écolabel regroupe aujourd’hui plus de 38 000 produits disponibles en Europe.

Pour en savoir plus sur ce label : http://www.ecolabels.fr/

Avant de choisir son téléphone, on peut aussi évaluer son impact, pensez-y !

Pour le poisson, choisissez le label "pêche durable". Il garantit un aliment (vivant, frais ou réfrigéré) respectueux notamment de l’écosystème marin et de l’environnement.

 

Développer les énergies renouvelables

La loi sur la « transition énergétique et écologique pour la croissance verte » propose un nouveau modèle énergétique et prévoit notamment d’augmenter la part des énergies renouvelables (23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020 et 32 % en 2030). Pour atteindre ces ambitieux objectifs, il est notamment nécessaire de :

  • changer nos modes de production pour lutter contre les gaspillages ;
  • développer les véhicules électriques et les transports propres pour préparer notre avenir sans pétrole ;
  • rénover nos immeubles et nos maisons pour diminuer nos besoins de chauffage et d’eau chaude.

Nous devons dès maintenant changer notre consommation et prendre conscience que chaque geste compte. Ce sera l’ensemble de nos petits gestes qui permettra de préserver notre planète et de lutter contre le changement climatique.

A lire aussi

Préparer des exposés