Les sols et sites pollués

Updated on août 2016

Partager

Xavier BENONY / ADEME

Plusieurs centaines de milliers de sites industriels et agricoles sont pollués en France aujourd’hui. Cette pollution peut être ancienne ou récente.

Par quoi ces sites sont-ils pollués ? Peuvent-ils présenter des risques pour notre santé et notre environnement ? Peut-on les traiter ? Et si oui, comment ?

Toutes les réponses dans ce dossier !

Agir pour protéger les sols

Partager

Philippe Hallé / Pack shot

 

Chacun de nous peut libérer des polluants dans le sol sans en mesurer les dangers. Pour éviter cela, voici quelques conseils !

 

Jardiner sans pesticides

Par exemple, en jardinant, on évite d'utiliser des pesticides et on suit le programme « jardiner autrement ». Le but : réduire de 50% et d'ici 2018 la quantité de pesticides que nous utilisons.

Tout le monde peut agir : les agriculteurs, les services verts des villes, mais également les jardiniers amateurs. Car ces derniers représentent tout de même 17 millions de personnes !

 

Ne pas jeter pas de produits toxiques dans la nature

Huile de vidange, pneus, batteries...tous ces déchets ne doivent pas être jetés n'importe où !

Pourquoi ? Parce qu'ils contribuent à la pollution de notre environnement (eaux de surface, souterraines, air, sols) ! Parce que leur traitement doit être correctement pris en charge. Par exemple, l'incinération d'huile usagée nécessite des températures élevées et des traitements des fumées adaptés. Si ce n'est pas le cas, son incinération provoque des rejets toxiques dans l'atmosphère (dioxines et gaz à effet de serre).

Alors, on pense à rapporter ces déchets aux points de collecte (déchèteries, professionnels de l'automobile proposant un service de reprise...).

Et pour se repérer, on consulte les pictogrammes obligatoirement présents sur les produits toxiques :

 

Alors, autant que possible, on évite d'utiliser des produits dangereux pour la nature et l'homme !

Dans la nature, la durée de vie des déchets est variable. En voici quelques exemples :

  • mouchoir en papier : 3 mois ;
  • mégot de cigarette : 1 à 2 ans ;
  • ticket de bus : 1 an ;
  • chewing gum : 5 ans ;
  • canette en métal : 100 à 500 ans ;
  • briquet en plastique : 100 ans ;
  • sac plastique : 450 ans ;
  • carte bancaire, à puce : 1000 ans ;
  • bouteille en verre : 4000 à 5000 ans.

Pour éviter de dégrader la nature, il faut donc penser à trier et à jeter nos déchets dans les poubelles prévues à cet effet !

Pour en savoir plus :