Sur la route de l’électricité

Paru en décembre 2016

Partager

ADEME

… à la maison, pour se chauffer, s'éclairer, faire la cuisine, écouter de la musique, se déplacer, l’électricité fait partie de notre quotidien. 

 

Mais d’où vient l’électricité que nous consommons ?

 

Comment l’électricité arrive-t-elle chez nous ?

Partager

À l’image de l’organisation du réseau routier, l’électricité circule le long de deux grands axes :

  • les grands axes, similaires à des autoroutes et des nationales, transportent l’électricité des grands centres de  production (énergies fossiles et centrales nucléaires) vers les lieux de forte consommation, comme les usines, les industriels et les régions. C’est le réseau très haute tension ;
  • les axes secondaires, à l’image des départementales, distribuent l’électricité aux plus petites structures qui ont une consommation moindre, comme les habitations et les magasins. C’est le réseau de moyenne et basse tension.

Le transport de l’électricité

Le réseau de transport de l’électricité joue le rôle des grands axes.

Le gestionnaire de Réseau de transport d'électricité exploite le réseau sur tout le territoire national qui est constitué des lignes très haute tension. Ces lignes favorisent le transport d’une grande quantité d’électricité sur de longues distances. En France, l’électricité est essentiellement acheminée en très haute tension à 400 000 volts sur les lignes d’interconnexion. Le volt est l’unité de mesure qui permet de mesurer la tension électrique. Pour éviter la perte de courant électrique lors de son transport, l’électricité doit voyager à très haute tension.

Le transformateur

Le transformateur contrôle, transforme et répartit l’énergie électrique en provenance des lignes électriques. Si l’on reprend l’image du réseau routier, le transformateur correspond aux plusieurs sorties le long de la route. 
La première sortie favorise le passage du réseau de transport électrique au réseau de distribution d’électricité.
Puis, la sortie définitive correspond à la réduction du niveau de tension électrique entre la haute et la basse tension grâce à un transformateur. L’électricité ne pouvant pas être importée sous haute tension vers nos habitations. 

La distribution de l’électricité

Le réseau de distribution d’électricité joue le rôle des axes secondaires. 
Le gestionnaire de distribution exploite le réseau de moyenne et de basse tension. Il assure l’acheminement du courant vers les lieux de consommation (maisons, magasins, bureaux, collèges, lycées…) à une tension abaissée (basse tension).
On remarque qu’il y a effectivement eu transformation de la tension électrique entre le réseau à très haute tension de 400 000 volts et la tension abaissée qui arrive chez nous à 400 volts.  

Le réseau électrique évolue

Comme nous l’avons exprimé plus haut, le réseau électrique a pour rôle d’acheminer l’électricité depuis les centres de production (centrales nucléaires, thermiques et renouvelables) vers les centres de consommation (industriels, collectivités, résidentiels) et d’assurer à tout moment l’équilibre entre la production et la consommation. 
Or, les réseaux électriques actuels sont confrontés au développement de nouveaux moyens de production et à une évolution des usages. On peut citer en particulier :

  • le développement des moyens de production d’électricité issue d’énergies renouvelables, souvent décentralisés, et dont la production est variable au cours du temps
  • les consommations liées aux équipements électroniques (usages spécifiques de l’électricité)
  • l’insertion des véhicules électriques sur le réseau.

Le meilleur exemple aujourd’hui de production décentralisée sont les panneaux photovoltaïques, qui produisent, transforment et distribuent l’électricité directement sur les toits des habitations.
En réponse à ces nouvelles problématiques, des réseaux électriques intelligents se créent.

Les réseaux intelligents

Les réseaux intelligents (ou smart grids) sont des équipements qui mixent la distribution d’électricité avec les technologies de l’information et de la communication. Les nouvelles technologies sont insérées au réseau électrique traditionnel pour une plus grande maitrise du transport, de la distribution et de la consommation d’électricité. Les réseaux intelligents ont pour objectif de mieux gérer le caractère variable des énergies renouvelables et donc de rassurer sur un système plus stable, moins vulnérable aux pannes et surtout économiseur d’énergie.

Pour plus d'information sur la distribution de l'électricité, n'hésitez pas à consulter la vidéo : De l'arrivée de la lumière aux réseaux intelligents : histoire de la distribution


Lire la suite →