Préparer un exposé sur le gaspillage alimentaire

Comprendre le sujet


On parle de gaspillage alimentaire lorsque l’on jette de la nourriture encore comestible.

Ce gaspillage peut avoir lieu à chaque étape de la vie d’un produit alimentaire, de la production à sa distribution, son stockage ou sa consommation.
Aujourd’hui, les déchets alimentaires représentent 85 % des déchets jetés par les ménages. Tous les produits ne sont pas jetés dans les mêmes proportions, les légumes et les fruits étant les premiers touchés par le gaspillage !

Mais pourquoi gaspille-t-on autant et quels sont les impacts ?

Le changement de nos modes d’alimentation

Depuis 50 ans, les modes de vie et les habitudes de consommation des gens ont très fortement évolué. Nous trouvons un large choix de produits en magasin et nous achetons souvent en trop grosse quantité sans réussir à tout consommer ! 
 
Mais le consommateur n’est pas le seul responsable de tout ce gâchis ! Le système de production est soumis à certaines normes qui excluent de la vente des produits encore bons manger, produits trop petits, tordus, abimés… 

L’impact écologique et économique du gaspillage

L’alimentation a des impacts environnementaux importants : un tiers des gaz à effet de serre que nous produisons vient directement de nos assiettes !  Eh oui, car avant d’arriver dans nos assiettes, les aliments ont dû être cultivés, transformés, stockés, transportés et distribués. Tout cela demande beaucoup d’énergie, d’engrais, d’eau, etc. 

Ça suffit le gâchis : les clés pour agir !

• faire un inventaire des placards avant les courses ;
• préparer une liste de courses ;
• cuisiner la bonne quantité ;
• penser à accommoder les restes de repas avec des recettes anti-gaspi ;
• éviter de jeter les produits encore consommables ;
• dans le frigo, les placards, placer devant les produits à consommer en priorité ;
• veiller à la bonne conservation des aliments ;
• à la cantine, éviter de surcharger son plateau en choisissant les bonnes quantités ;
• au restaurant, opter pour les plats du jour, les produits de saison et si besoin, demander un « gourmet bag » pour emporter les restes à la maison.

Quelques chiffres-clés


 
• 20 à 30 kg de nourriture gâchés par personne et par an, dont 7 kg encore emballés ;
• 300 000 tonnes de nourriture gaspillée par la grande distribution ;
• 432 000 tonnes de nourriture gaspillée par la restauration (collective et commerciale) ;
• 1 896 000 tonnes de nourriture gaspillée par an dans notre assiette à la maison ;
• un repas génère en moyenne 3 kg de gaz à effet de serre.