Préparer un exposé sur les gaz à effet de serre

Comprendre le sujet


Qu'est ce que l'effet de serre ?

L’effet de serre est un phénomène naturel qui est déséquilibré par les activités humaines depuis la révolution industrielle.

Des gaz présents dans l’atmosphère retiennent une part de l’énergie solaire renvoyée vers l’espace par la Terre, sous forme de rayons infrarouges. Ils maintiennent ainsi la température sur Terre à une moyenne d’environ 15° C. Sans eux, cette moyenne descendrait à -18 ° C, interdisant le  développement de la vie.

L'impact des gaz à effet de serre

Les activités humaines génèrent d’importants volumes de gaz à effet de serre (GES) : gaz carbonique, issu de la combustion des énergies fossiles (pétrole, charbon…) ; méthane, provenant plutôt des activités agricoles ; protoxyde d’azote, émis par certains engrais ou par certains procédés chimiques ; gaz fluorés des climatiseurs…

L’effet de serre est un phénomène très sensible aux variations de la composition de l’atmosphère. L’augmentation des émissions de GES modifient cette composition, provoquant une augmentation de l’effet de serre.

Ce déséquilibre entraîne un réchauffement planétaire qui modifie les climats.

Même en stoppant complètement nos émissions de gaz à effet de serre, l’équilibre ne pourra pas être rétabli rapidement car certains gaz à effet de serre ont une durée de vie très longue dans l’atmosphère.

 

Quelques chiffres-clés


  • La vapeur d’eau (H2O)  est le gaz à effet de serre le plus abondant et occupe de 0,4 à 4 % du volume atmosphérique.

  • Les autres gaz comme le gaz carbonique (CO2) et le méthane (CH4) occupent moins de 0,1 % du volume atmosphérique.

  • Les émissions totales de GES produites aujourd’hui ont augmenté de 80 % depuis 1970 et de 30 % depuis 1990. Elles ont été, entre 2000 et 2010, les plus importantes de l’histoire humaine.

  • Plus de 80 % de l’énergie que nous consommons dans le monde est produite par le charbon, le pétrole et le gaz. Les émissions annuelles de CO2 issues de leur combustion sont passées de 200 millions de tonnes en 1850 à 31,7 milliards de tonnes en 2012 (soit multiplication par 160).

  • La déforestation, en supprimant des végétaux qui auraient absorbé le CO2, est responsable d’environ 10 milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre dues à l’homme.

  • Durée de vie des gaz à effet de serre : quelques jours pour la vapeur d’eau, une dizaine d’années pour le méthane, 120 ans pour le CO2, jusqu’à 50 000 ans pour certains gaz fluorés.

 

Pour en savoir plus :