Pendant la fête

Partager

Monkey Business

Dans la cuisine

Placez des sacs réutilisables pour trier au fur et à mesure les déchets : cartons, bouteilles en verre ou en plastique, restes alimentaires. Vous n’aurez plus ensuite qu’à les déverser dans le conteneur correspondant sans refaire le tri. N’oubliez pas qu’un tri bien effectué permet aux filières de recyclage de fonctionner de manière optimale.

 

L’ambiance et la déco

Une ambiance tamisée, c’est souvent plus sympa ! Réduisez le nombre d’ampoules allumées. Vous économiserez de l’électricité et l’ambiance sera plus intime. Évitez les bougies qui peuvent être dangereuses sans surveillance. Pour la déco, évitez le jetable. Nappe en papier, ballons en plastiques… alourdiraient encore votre poubelle.

Le chauffage

Baissez ou arrêtez le chauffage. Car à plusieurs dans une pièce, surtout si on danse, les corps dégagent de la chaleur. Même en hiver, il faudra ouvrir les fenêtres pour aérer. Inutile donc de gaspiller.

Après la fête

Triez les déchets et portez-les aux conteneurs de tri ou à la déchèterie.
Faites le ménage en utilisant des produits respectueux pour l’environnement. Vous les reconnaîtrez aux labels
Sustainable Cleaning, Nature & Progrès, Ecocert ou à la petite fleur de l’Écolabel européen.

Des boîtes de nuit écolo

Elles se trouvent à Rotterdam (Watt) et à Londres (Club4Climate). Les gobelets sont recyclables, les toilettes sont alimentées par de l’eau de pluie, et grâce à des LEDS, il faut 30 % en moins d’électricité pour l’éclairage. De plus, un dancefloor transforme l’énergie des mouvements des danseurs en courant électrique. Plus ils sautent, plus le sol s’illumine. La chaleur dégagée par les baffles et les amplis est recyclée pour le chauffage. Enfin, grâce à des casques sans fil, les danseurs peuvent sortir sur la terrasse sans gêner les voisins.

 

Pour en savoir plus :