Qu’est-ce qu’un éco-délégué ?

Partager

Un éco-délégué est un élève de collège ou de lycée élu pour un an par ses camarades pour représenter leurs attentes en termes de développement durable. Les éco-délégués élus travaillent en collaboration avec plusieurs référents de leur établissement (professeurs, chef d’établissement, gestionnaire, conseillers principaux d’éducation…).

Quel est le rôle d’un éco-délégué ?

Le rôle de l’éco-délégué est d’informer et sensibiliser ses camarades sur des problématiques liées au développement durable en les impliquant dans des projets pour lutter contre le changement climatique. Il est d’abord le représentant de ses camarades avant d’être un acteur : il ne met pas en place des actions tout seul mais motive ses camarades à agir avec lui.

Son objectif est d’être le lien entre ses camarades et les référents de l’établissement dans lequel il se trouve pour réaliser des actions concrètes durant l’année. Il doit aussi veiller à transmettre les bons gestes et réflexes écologiques.

Les 4 missions essentielles de l'éco-délégué :

L'éco-délégué a un rôle clé pour permettre à son collège de réaliser des actions écoresponsables. Il devient à la fois :

  • Un relai de connaissances, d'informations, d'actualités auprès de ses camarades. Il transmet les idées des élèves aux instances du collège et il informe les classes des projets auxquels elles peuvent s'associer.
  • Un ambassadeur en représentant ses camarades lors de différentes réunions. Il représente aussi son collège lors d'événements locaux, régionaux ou nationaux.
  • Un décideur et un moteur dans la mise en place d'actions. Il informe tous ces camarades grâce à des campagnes de communication (affiches, articles dans le journal du collège, articles pour le blog ou le site internet du collège, tranmission d'information sur les réseaux sociaux...).
  • Un garant des actions menées en participant aux enquêtes et aux évaluations des projets.

À qui s'adresse-t-il ?

Illustration jeune femme

Pourquoi faut-il agir pour la planète ?

Depuis de très nombreuses années nous puisons dans les ressources naturelles de la planète pour produire les biens que nous consommons au quotidien. Ces ressources naturelles sont aujourd’hui en train de s’épuiser : cela est due à nos modes de vies qui ne sont pas durables.

En effet on constate qu’il y a de plus en plus d’habitants sur terre qui ont davantage de besoins et de demandes. Pour satisfaire tout le monde, la production de biens augmente et nécessite plus de matière première, plus d’énergie et rejette des gaz à effets de serre. Nous possédons de plus en plus d’objets que nous gardons moins longtemps et nous produisons par conséquent plus de déchets. Notre mode de vie consomme beaucoup d’énergie pour nous permettre de nous chauffer, de pratiquer des activités, de nous déplacer et de transporter ce que nous achetons.

Cette surconsommation a des conséquences sur l’environnement : les émissions de gaz à effet de serre entrainent des perturbations climatiques, les énergies fossiles s’épuisent, l’accumulation des déchets nuit à la qualité de l’eau, de l’air et des sols et menace la biodiversité et des tensions se créent face à l’inégale répartitions des ressources.

Des actions sont possibles pour rendre nos modes de consommations plus respectueux de l’environnement et cela commence par l’adoption des bons gestes au quotidien. Nous pouvons agir seul ou en groupe et proposer des idées d’actions à mettre en place à la maison, au collège ou au lycée.

Consulter le guide « Comment agir pour la planète ? »