Alors, comment réduire son impact ?

Partager

Christian Weiss / ADEME

On achète du matériel économe

Saviez-vous qu’un ordinateur portable consomme moins d’énergie qu’un ordinateur fixe (de 50 à 80 % selon les modèles) et qu’une tablette consomme moins d’énergie qu’un ordinateur portable (environ 6 fois moins) ? 

Évitons aussi de se suréquiper (enceinte, micro, webcam…) si on sait déjà qu’on ne va pas les utiliser, cela évitera de consommer inutilement de l’énergie !

Pour les achats, on choisit du matériel qui porte un label environnemental.

Par exemple, pour l’achat d’un ordinateur portable, l’Écolabel européen garantit :

  • la limitation de la consommation d’énergie de l’ordinateur ;
  • la limitation de certains produits dangereux pour la santé et l’environnement contenus dans les différentes parties de l’ordinateur (plomb, arsenic…) ;
  • que certaines pièces (écran, ventilateur, carte mémoire, clavier…) soient facilement remplaçables ;
  • qu’au moins 10 % du plastique constituant l’ordinateur soit en plastique recyclé ;
  • que l’ordinateur soit résistant aux chocs ou aux chutes.

Ou encore le label EPEAT qui exige :

  • la limitation de la consommation d’énergie de l’ordinateur ;
  • la limitation de certains produits dangereux pour la santé et l’environnement contenus dans les différentes parties de l’ordinateur (plomb, retardateurs de flamme…) ;
  • qu’au moins 65 % des composants de l’ordinateur soient recyclables ou réutilisables.

Retrouvez aussi les autres labels environnementaux sélectionnés par l’ADEME.

On adopte les bons gestes pour limiter nos impacts en ligne 

De façon concrète :

  • on réduit le nombre de destinataires de nos mails en se posant une question : toutes ces personnes vont-elles réellement lire le mail ? ;
  • on limite le temps de lecture en envoyant les exposés sous forme de slides avec peu de texte, et en évitant les photos lourdes ;
  • on évite les pièces jointes en pensant aux fichiers compressés, aux PDF basse définition, aux liens si le document peut être consulté en ligne… Et en supprimant les pièces jointes de l'expéditeur lorsque l'on répond à un mail ! ;
  • on ne conserve que les mails importants en supprimant les spams ou encore mieux, en installant un antispam sur son ordinateur ! ;
  • on pense à enregistrer nos recherches en favoris pour accéder directement au site. En plus, on gagnera du temps ! ;
  • on nettoie nos sites, blogs et pages de réseaux sociaux ;
  • on échange les fichiers lourds en utilisant une clé USB.

Et puis, en ligne comme dans la vie de tous les jours :

  • on imprime que si c’est nécessaire (le mail, les photos, les pièces jointes…) ;
  • on règle son imprimante en « qualité brouillon » et en « recto verso » ;
  • on règle son ordinateur en mode économique et on pense à l’économiseur d’écran qui permet d’économiser de l’énergie en mode veille ;
  • on éteint la box, l'ordinateur et les enceintes la nuit, car même en mode veille, ils consomment de l’énergie ! ;
  • on prend soin de ses appareils électroniques pour qu’ils durent le plus longtemps possible.

Donner, revendre ou recycler !

Si notre ordinateur est encore en bon état, on pense à le donner ou à le revendre ! Si nous voulons en acheter un neuf, on pense à rapporter son ancien ordinateur au vendeur ou le faire reprendre gratuitement en cas de livraison. Sinon on l'apporte en déchèterie. C’est important, car un ordinateur est presque totalement recyclable !

Et lorsque l'on recycle un appareil électronique, les nombreux matériaux, métaux et éléments nocifs qu’il contient sont triés et traités.

Notre smartphone aussi peut être recyclé ! Pour cela, des systèmes de collecte sont mis en place par les éco-organismes, en magasins (bacs de collecte notamment) et en déchèteries.

 

Pour en savoir plus :