Le gaspillage alimentaire lié aux déchets alimentaires

Partager

ADEME

Des quantités gâchées inimaginables !

On parle de gaspillage alimentaire lorsque l’on jette de la nourriture encore comestible.

Ce gaspillage peut avoir lieu à chaque étape de la vie d’un produit alimentaire, de sa phase de production à sa distribution, son stockage ou sa consommation.

On compte :

  • 300 000 tonnes de nourriture gaspillée par la grande distribution ;
  • 432 000 tonnes de nourriture gaspillée par la restauration (collective et commerciale) ;
  • 1 896 000 tonnes de nourriture gaspillée par an dans notre assiette à la maison.

Aujourd’hui, les déchets alimentaires représentent 85 % des déchets jetés par les ménages.
Soit 20 à 30 kg de nourriture gâchés par personne et par an, dont 7 kg encore emballés.

C’est énorme ! Rien qu’en France, le gaspillage alimentaire représente plus de 10 millions de tonnes de nourriture qui terminent à la poubelle !

Tous les chiffres et infos clés à découvrir dans cette infographie !

Que gâche-t-on le plus ?

Tous les produits ne sont pas jetés dans les mêmes proportions, les légumes et les fruits étant les premiers touchés par le gaspillage !

Télécharger le descriptif détaillé (PDF - 506.26 Ko)

En revanche, les pertes alimentaires sont aussi importantes dans les pays riches que dans les pays pauvres. Même si dans les pays les plus pauvres, les pertes se concentrent davantage avant la consommation à proprement parler à cause des mauvaises conditions de production, de transport et de stockage.