Des jeunes engagés pour l'environnement au Kazakhstan

Partager

Utiliser les énergies renouvelables au quotidien

Cette année, les élèves d’une école primaire se sont lancés dans la fabrication d’objets techniques.

Seule consigne : les objets doivent fonctionner aux énergies éoliennes et hydrauliques.

Ces élèves ont rapporté de chez eux des boîtes en carton, des bouchons de liège ou de plastique, des bouteilles, des stylos usagés, du tissu, des cure-dents...

Et de la maternelle au CM2, ils se sont mis au travail !

Durant ces séances, les élèves ont réalisé avec beaucoup d’enthousiasme des maquettes selon leurs idées. Après observation des dysfonctionnements, ils ont cherché à améliorer leurs engins : équilibrer le poids, changer le système de rotation des roues, réparer les fuites...

Ces expériences techniques ont été l’occasion de collaboration entre pairs et entre plusieurs niveaux scolaires. En effet, les élèves de 5e et 3e ont expliqué aux plus jeunes comment utiliser des énergies renouvelables pour les habitations et les transports.

Le vent, l’eau, le soleil, la géothermie, la biomasse ont suscité des questions très intéressantes de la part des élèves du primaire… auxquelles les élèves du secondaire ont répondu avec beaucoup de clarté et de précision.

Que pensez-vous de cette exposition internationale d’Astana ?

« Cela aidera à améliorer l’écologie de toute la planète. C’est aussi un échange culturel. Tous les huit jours, un des pays participants présentera son pavillon. Selon moi, cela sera très intéressant. » - Karina Adamova, 15 ans.

 

« La technologie joue un rôle important dans la vie de chaque personne. Je crois qu’à l’heure actuelle ce sujet – l’énergie du Futur - est très pertinent. De nombreux pays ont de riches ressources naturelles, mais ils ne savent pas comment en extraire le maximum de profit sans nuire à l’environnement. Les projets qui seront présentés à l’exposition de cette année contribueront à résoudre ce problème. » - Dana Rafghatova, 16 ans

 

 

« On nous présentera les sources alternatives d’énergie. Et c’est une bonne idée parce qu’aujourd’hui à cause des problèmes globaux comme celui du réchauffement du climat, nous ne pouvons plus utiliser le gaz ou le pétrole. Ce thème est très intéressant et avec l’aide des technologies et les méthodes de traitement de ce problème nous changerons le monde ! » - Dinmukhammied Sliambaiev, 15 ans

 

« La question de l’énergie renouvelable occupe l’esprit des gens dans le monde entier depuis longtemps. On essayait de trouver les solutions il y a des dizaines d’années. On comprenait qu’on ne pourrait pas continuer à utiliser l’industrie carbonique plus de 50 ans. Dans la réalité d’aujourd’hui, l’expression “économie verte” devient le synonyme du passage de plusieurs pays aux nouveaux types d’économie. De plus, les jeunes générations, qui sont considérées comme l’avenir du monde, sont très impliquées. » - Tomiris Nurghaliieva, 14 ans

 

« Nous devons considérer les problèmes importants de la pollution de l’environnement afin de prévenir les désastres naturels. Nous déciderons quelle énergie nous devons utiliser pour le bien-être de notre planète. Cette exposition n’est pas seulement importante pour les adultes, mais aussi pour la jeune génération. » - Charina Lisa, 16 ans

 

 

 

En savoir plus à propos de l’exposition sur france-astana2017.fr