Les conséquences du tourisme sur le littoral

Partager

0 Commentaire

La pollution des plages

Le tourisme sur le littoral nuit fortement à la préservation des espaces naturels (plage, océan...). En effet, avec de nombreux visiteurs chaque année, certains en oublie leurs bonnes habitudes et laisse leur déchets dans la nature. Chaque année, 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans l'océan. Abandonnés par les êtres humains sur la terre ferme, ces déchets nuisent à la propreté des plages, mais également aux habitants et à l’écosystème aquatique.

D’après Surfrider, tous les déchets aquatiques sont d’origine humaine. 80 % d’entre eux sont constitués à 80 % de matière plastique. On estime en 2050, d’après une étude de la fondation Ellen McArthur, qu’il y aura plus de matière plastique que de poissons dans les mers et les océans.

Différents polluants se retrouvent dans nos océans :

  • des fertilisants agricoles ;

  • des déchets d’activités industrielles ;

  • des déchets flottants.

Ces polluants sont entraînés par les cours d’eau et les nappes phréatiques souterraines. Tout se retrouve donc dans nos océans et nos plages. Entre 70 et 90 % des déchets collectés sont des plastiques. La trop grande présence de déchets plastiques et surtout de micro plastiques constitue l’une des principales causes de mortalité qui affecte certaines espèces animales.

Le saviez-vous ?

Vous trouvez de nombreux bâtons de sucette sur les plages. D’où viennent-ils ?
Ce sont en fait des cotons-tiges jetés dans les WC qui passent à travers les grilles des stations d’épuration. Ils se retrouvent donc dans les cours d’eau puis dans les océans avant de revenir sur les plages.

 

Commentaire (0)