Mission 2 : bien trier pour mieux recycler

Partager

Xavier BENONY / ADEME

On a souvent l’impression que le recyclage est une idée nouvelle, mais il y a plusieurs siècles les hommes et femmes recyclaient déjà leurs déchets. Certains, comme les chiffonniers, en faisaient même leur métier.

De nos jours, nous savons recycler de plus en plus de matières qui sont ensuite réintroduites dans la fabrication de nouveaux objets.

Cela évite d’extraire des matières premières du sol et limite la quantité de déchets incinérés ou mis en décharge.

Bien trier ses déchets est donc un geste écologique.

Même si les solutions pour collecter les déchets sont disponibles, nous ne trions pas encore suffisament ce que nous jetons.

 

Schéma « Notre poubelle d'ordures ménagères contient » et « Plus des 3/4 de son contenu n'y a pas sa place ! »

Télécharger le descriptif détaillé du schéma (PDF - 154.81 Ko)

Découvrir l’infographie « Que contient notre poubelle ? » (PDF - 136 Ko)

Le papier et le carton

Tout le monde à accès à des bacs, individuels ou collectifs.

Tous les papiers triés sont recyclés. On récupère les fibres qui composent le papier pour en faire une nouvelle matière première. Cette matière fibreuse peut à son tour redevenir du papier ou des produits d’hygiène, des cartons d’emballage ou des matériaux d’isolation.

Aujourd’hui le recyclage approvisionne 67 % de l’industrie papetière.

En savoir plus sur le site de Citeo.

Les métaux

Les métaux sont recyclables à l’infini.

Nos canettes de sodas en aluminium sont récupérées, fondues, purifiées et à nouveau utilisées pour fabriquer un vélo, une trottinette, des chaises…

On peut également recycler l’acier qui sera réutilisé pour fabriquer des pièces automobiles, des outils ou des boîtes de conserve.

Lors du recyclage des ordinateurs et des téléphones portables, on peut également récupérer de petits fragments de métaux précieux comme de l’or et de l’argent. Pour que ce recyclage soit possible, il faut toujours apporter ses déchets électriques et électroniques en déchèteries ou dans les magasins et ne pas les jeter à la poubelle !

Le verre

Le verre est recyclable à l’infini.

Mais aujourd’hui le recyclage approvisionne seulement 58 % de l’industrie du verre. On peut faire mieux ! Avoir le réflexe de bien trier ses poubelles et apporter son verre dans les points de collecte est un bon début.

Les plastiques

Il existe 5 grandes familles de plastique recyclable qui ne sont pas toutes recyclées de la même manière : le polychlorure de vinyle (PVC), le polyéthylène (PE), le polystyrène (PS), le polyéthylène téréphtalate (PET) et le polypropylène (PP).

Après recyclage, les bouchons peuvent par exemple entrer dans la fabrication des bacs poubelles ou des tubes de dentifrice. Les bouteilles d’eau peuvent redevenir des bouteilles, des couettes ou des pulls en laine polaire. Les bouteilles de lait peuvent devenir des arrosoirs ou des bancs.

Les vêtements et les chaussures

Rapportez les vêtements que vous ne portez plus dans des bacs de tri, cela vaut le coup !

Aujourd'hui, on ne recycle pas assez les textiles : seulement 38 % (3,6 kg par habitant en 2018). Il reste une marge de progression importante, d'autant plus que 99,6 % des textiles et chaussures collectés sont valorisés ! Une partie des vêtements va devenir des chiffons pour l’industrie, des isolants pour le toit et les murs des maisons ou du rembourrage. Découpés en tous petits morceaux, ils peuvent même devenir de la neige artificielle pour les sapins de Noël.

Les chaussures servent, elles, à fabriquer des terrains de sport.

Schéma « Que deviennent les chaussures et textiles triés ? »

Télécharger le descriptif détaillé (PDF - 117 Ko) (PDF - 116.38 Ko)

En savoir plus sur le site Refashion.fr

Et d’autres déchets encore !

En France, il existe de nombreuses entreprises capables de recycler un grand nombre de déchets comme les voitures, les palettes et le bois, les plumes et les duvets, les solvants…

En 2018, en France, un peu plus de 25 millions de tonnes de déchets ménagers sont recyclés, soit 66 % des déchets produits.