Comment réduire l'impact environnemental de notre smartphone ?

Partager

Les téléphones portables sont changés en moyenne tous les deux ans. On change quasiment tous notre téléphone alors qu’il fonctionne encore ! Pourquoi ?

  • Car nous sommes sans cesse incités à acheter un smartphone neuf, en cause : les effets de mode, les publicités et les offres promotionnelles qui nous incitent à aller vers de nouvelles fonctionnalités et un nouveau design ;
  • car dans la plupart des cas, les smartphones ne se sont pas conçus pour être réparables, compatibles et évolutifs dans le temps.

Pour savoir si votre téléphone a une date limite de fonctionnement, autrement dit s’il est victime d’obsolescence programmée, consultez l’infographie Halte à l’obsolescence programmée (HOP).

On ne va pas vous demander de vous passer définitivement de votre téléphone portable, mais on vous propose plutôt d’acquérir quelques bons réflexes.

Quand on choisit son smartphone, il est important de :

 
  • connaître ses besoins pour choisir le téléphone le plus adapté. Par exemple, se demander si on a vraiment besoin d’un écran de 10 pouces, d’une mémoire de 20 Go ou d’un appareil photo de 15 millions de pixels ;
  • chercher un smartphone durable : solide, démontable, évolutif… Oui, il existe des smartphones qui répondent à ces caractéristiques ! Renseignez-vous auprès du vendeur pour savoir si la batterie est remplaçable, si vous avez le panel des connectiques : port audio jack, port USB… et si le chargeur est universel.
  • ne pas hésiter à opter pour un téléphone d’occasion. 

Quand on a acheté son smartphone, il faut :

  • le chouchouter ! Bien utiliser et entretenir son smartphone permet d’éviter jusqu’à 40 % des pannes !
  • ne pas le laisser branché une fois chargé ;
  • ne pas l’utiliser en continu. Et si on testait une heure ou une journée sans téléphone ?
  • déconnecter le GPS, la connexion de données, etc. qui consomment de l’énergie même lorsqu’on ne les utilise pas ;
  • télécharger uniquement les applications qui nous sont utiles.

C’est décidé, je répare mon smartphone !

Un écran cassé, une batterie HS, un connectique abîmé, n’hésitez pas :

  • à demander conseil ;
  • à utiliser un tutoriel en ligne ;
  • à participer à un Repaircafé spécial smartphone !

Voici quelques exemples parmi les nombreux tutoriels qu’on trouve en ligne :

Vous pouvez également consulter le site sosav.fr, qui propose des guides détaillés pour réparer vous-même votre smartphone.

Dormir dans un tiroir ? Pas pour mon smartphone ! 

Vous n’avez plus envie d’utiliser votre smartphone ? Vous trouvez qu’il n’est pas assez rapide, même s’il fonctionne encore ? Même après avoir lu tout ce dossier, vous voulez acheter le dernier smartphone à la mode… Vous pouvez néanmoins, plutôt que de le laisser seul et dans le noir au fond de votre tiroir le vendre ou le donner, à un ou une ami(e) qui en a besoin.

Et si vos amis ont tous le smartphone dernier cri, pensez à le donner à une structure de réemploi (Ressourceries, recycleries, réseau Emmaüs…) pour lui offrir une deuxième vie, riche de nouvelles photos, nouvelles destinations, nouvelles navigations on line.

S’il ne fonctionne plus, rapportez-le en magasin dans les bacs prévus à cet effet. Pourquoi est-ce important ? Parce que les matériaux contenus dans nos téléphones seront réutilisés pour créer de nouveaux smartphones et ainsi éviter l’épuisement trop rapide des ressources de notre planète.

Pour en savoir plus sur les impacts du smartphone sur l’environnement, consultez l'infographie « Le smartphone, une relation compliquée ».

 

 

En savoir plus :