Noël, un moment de forte consommation

Chaque année, plus de 300 millions de cadeaux sont offerts à Noël. Au total, les cadeaux représentent 57 % des émissions de gaz à effet de serre de Noël.

Les cadeaux qui ont le plus d’impact sont les objets numériques et les bijoux.

27 %

des Français déclarent avoir reçu des cadeaux qu’ils n’utilisent jamais, ce qui représentent 12 millions de cadeaux

1 million

de cadeaux sont même jetés

Source : Les impacts environnementaux des fêtes de fin d’année, Goodwiil et ObSoCo pour l’ADEME, 2022

Choisir des cadeaux de Noël en pensant à la planète

Voici nos conseils pour bien choisir les cadeaux que vous allez offrir.

Les cadeaux numériques

  • Achetez de préférence des produits reconditionnés. Un téléphone reconditionné est jusqu’à 75 % moins cher que le neuf et jusqu’à 8 fois moins impactant pour l’environnement.
  • Choisissez des produits avec un label environnemental.

Les jouets

  • Privilégiez les jouets sans piles.
  • Choisissez des jouets non parfumés, car les parfums artificiels sont nocifs pour les enfants. Les jouets émettent des Composés organiques volatils (COV), irritants pour les voies respiratoires.
  • Choisissez des jouets en bois avec un label environnemental.
  • Privilégiez les doudous lavables en coton bio.
  • Achetez des jouets d’occasion faciles à trouver sur les sites de vente entre particuliers : vélo, petites briques de construction, figurines, jeux de société… Ces jouets sont parfois même revendus dans leur emballage d’origine.

Les vêtements, sacs et chaussures

  • Choisissez des vêtements éthiques et écologiques
  • Cherchez des articles contenant de la matière recyclée.
  • Offrez des cadeaux de seconde main. C’est tendance !
  • Proposez toujours un bon d’échange pour éviter que vos cadeaux soient inutilisés.
  • Lancez-vous dans le cadeau fait main : couture, tricot, customisation… Les idées de cadeaux faciles à faire sont nombreuses sur internet.

Les objets de déco

  • Oubliez les bougies et des parfums d’intérieur qui émettent des polluants dans l’air intérieur, nocifs pour la santé des habitants. Il faut aérer systématiquement après avoir fait brûler ces produits pour bien renouveler l’air des pièces.
  • Évitez les objets de déco choisis à votre propre goût, ils ne seront peut-être jamais utilisés, voire finiront à la poubelle ou dans un placard sans avoir servi. Sinon, proposez toujours un bon d’échange.

Les cosmétiques et produits de beauté

  • Misez sur les objets réutilisables comme des lingettes démaquillantes en coton bio qui peuvent être lavées et réutilisées de nombreuses fois.
  • Attention aux produits dits naturels. Cherchez avant tout les labels environnementaux.

Les cadeaux dématérialisés

Vous pouvez aussi proposer des cadeaux dématérialisés comme des cours de couture ou de bricolage pour devenir plus doué de ses mains et fabriquer ou réparer soi-même les objets du quotidien.

Quelle est la manière la plus écologique d’emballer ses cadeaux de Noël ?

  • L’emballage avec du tissu. Cette technique vient du Japon, où elle porte le nom de Furoshiki. De nombreuses démonstrations existent sur Internet.
  • Les pochons. Faciles à réutiliser plusieurs années et très tendances !
  • Les boîtes et sacs de Noël réutilisables.
  • Les papiers cadeau déjà utilisés et non déchirés peuvent servir à emballer une nouvelle fois des cadeaux.

Si vous ne pouvez pas vous passer d’un emballage en papier, sachez qu’il existe des papiers cadeau avec des labels environnementaux à privilégier.

Logo - EU, Ecolabel
Logo - Blue Angel, the German Ecolabel
Les labels environnementaux à privilégier pour vos cadeaux

Et le sapin ?

Contrairement à l’idée reçue, les sapins de Noël ne contribuent pas à la déforestation. Ils sont cultivés pour l’occasion sur des parcelles spécifiques et ne sont pas coupés en forêt.

Si vous achetez un sapin naturel, choisissez-le avec un label environnemental et non recouvert de neige artificielle, car il ne pourrait alors pas être composté après les fêtes, mais devra être incinéré avec les ordures ménagères.

La certification Plante Bleue : rassemble des horticulteurs et pépiniéristes engagés dans une démarche de production respectueuse de l’environnement.
Le label MPS : évalue l’impact environnemental des productions, en prenant en compte les consommations d’engrais, d’énergie, d’eau, de produits de protections des récoltes (insecticide, fongicide, herbicide…), la consommation de CO2 de la production…
Le label Max Havelaar : garantit que la culture respecte les droits des travailleurs et que lors de la production, les fertilisants et pesticides sont limités, la consommation d’eau est réduite et la biodiversité protégée.
AB : permet d’identifier les produits issus de l’Agriculture Biologique.
Les principaux labels environnementaux pour les végétaux

Un sapin artificiel en plastique (fabriqué à partir de pétrole et majoritairement en Asie) n’a d’intérêt que si vous le conservez longtemps, dans l’idéal au moins 20 ans.

Bonne nouvelle ! On peut désormais se passer de plastique en achetant un sapin en bois certifié PEFC et donc fabriqué à partir d’un bois issu de forêts gérées de façon durable.

Sinon, osez le Do it yourself (DIY, anglicisme, en français « faites-le vous-même »). Effet sensationnel garanti !

Pour aller plus loin

Guide – Comment organiser un Noël plus écolo ?

Rendez-vous sur la Librairie ADEME pour faire le plein d’astuces visant à rendre les fêtes plus vertueuses sans perdre la magie de Noël.

Découvrir le guide