Comment se forme le sol ?

Le sol, c’est la couche supérieure de la couche terrestre, une couche très mince au regard du diamètre de la planète. De quelques centimètres à quelques mètres en général.

Il est composé de débris de roches, de grains de sable et d’argile, de morceaux de plantes et d’animaux morts. Entre ces éléments, il y a plus ou moins d’espace où circulent l’air et l’eau et où vivent une multitude d’êtres vivants.

Il n’y a pas un sol, mais des sols. Selon la nature des roches, la couverture végétale et surtout le climat, ses propriétés sont différentes. Ainsi on ne trouve pas les mêmes sols en climat froid (souvent argileux et riches en matières organique) et en climat chaud et tropical (appelés de manière générique « sols rouges »).

Les spécialistes des sols (les pédologues) classent notamment les sols selon leur composition et leur texture.

Le sol met plusieurs milliers d’années à se constituer.

Dans certaines conditions, la roche-mère, élément minéral est altérée par l’air et l’eau. Cela permet l’installation de premières plantes pionnières. Ensuite, la matière organique provenant de plantes et d’animaux morts forme en surface une litière. Décomposée par la faune du sol, elle est transformée en humus. Puis mélangé à des éléments minéraux, le sol devient cultivable, c’est ce que l’on appelle de la terre arable.

Le sol évolue continuellement en fonction de la vie en surface et sous la surface : activité humaine, activité biologique, pluies, sécheresses, pollution, érosion…

Pourquoi est-il si important de protéger le sol ?

Le sol est la base de la vie pour tous les êtres vivants : il filtre et stocke l’eau. Il participe aux cycles de l’azote (N), du phosphore (P) et du potassium (K), éléments nécessaires au développement des plantes et des cultures. Il nourrit les êtres humains (les premières civilisations se sont sédentarisées près de sols plus facilement cultivables).

La biodiversité sous terre est supérieure à celle qui se trouve en surface.

Le sol est un puits de carbone indispensable pour limiter le réchauffement de la planète car il participe au cycle du carbone en stockant et en rejetant le carbone dans l’atmosphère.

Le sol apporte des matières premières essentielles pour toutes nos activités mais ces ressources sont limitées et s’épuisent.

Il est aussi le témoin de notre histoire (fouilles archéologiques).

Certains sols sont menacés par les activités humaines

12 %

des terres sont cultivées
dans le monde

L’agriculture intensive a permis d’accroître les productions vivrières mais elle a contribué à la pollution des sols à cause de l’usage intensif d’engrais de synthèse et de produits phytosanitaires pour lutter contre les mauvaises herbes et les parasites. Ces produits peuvent rester longtemps dans le sol ou être entraînés par la pluie vers les nappes phréatiques ou les rivières ou encore être transférés vers les plantes, les animaux et finalement ingéré par les êtres humains.

Le tassement du sol par le passage d’engins de plus en plus lourds (tracteurs, camions…) le rend trop compact pour laisser passer l’eau, l’air et permettre le développement de la faune des recycleurs du sol (par exemple, les vers de terre).

Un sol labouré, laissé nu (sans être recouvert de végétaux) une bonne partie de l’année subit davantage l’érosion : une partie de ses éléments fertiles sont emportés par l’eau (érosion hydrique) ou le vent (érosion éolienne). En cas de tempêtes ou de fortes pluies, ce sont plusieurs dizaines de tonnes de sol par hectare et par an qui peuvent disparaître et être entraînées vers les cours d’eau.

Le saviez-vous ?

Plus la qualité du sol diminue, plus le rendement et la qualité nutritive des cultures baissent.

D’autres activités humaines dégradent aussi le sol

  • la mise en décharge de déchets et l’épandage de boues de stations d’épuration mal traitées
  • les rejets de polluants organiques (déjections animales en grande quantité issues des élevages intensifs)
  • les métaux émis dans l’air par les sites industriels et le trafic routier sont captés par les sols
  • la déforestation entraîne une érosion importante et un appauvrissement des sols
  • la construction de routes, d’entrepôts, d’habitations imperméabilisent le sol et le condamnent à mort

Profil d’un sol et ses tranches

Schéma d'un profil de sol (transcription détaillée ci-après)

Lire la transcription détaillée de l’infographie « Profil d’un sol et ses tranches »

Pour aller plus loin

Article « Plante ton slip »

Comment savoir si votre sol a une vie riche ? L’ADEME vous propose une expérience pour le moins ludique : planter un slip !

Consulter l’article

Guide « L’avenir des sols en 10 questions »

Ce guide répond vous présente le sol et répond à 10 questions autour de cette thématique.

Consulter le guide

Vidéos « La vie des sols, les propriétés essentielles »

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les sols et ses habitants.