1/3 de la production alimentaire mondiale est gaspillée

Chaque année, dans le monde, c’est un tiers de la production alimentaire qui est perdu ou jeté.

En France, chaque personne jette en moyenne 30 kg d’aliments consommables par an (l’équivalent d’un repas par semaine), dont 7 kg encore d’aliments encore emballés ! Les déchets alimentaires représentent 10 % de la poubelle des ménages.

Le gaspillage ne concerne pas que les restes de repas qui finissent à la poubelle. Beaucoup de produits alimentaires sont jetés dès la récolte puis lors de leur transformation dans des industries agro-alimentaire, leur transport, leur stockage, leur distribution…

33 %

du gaspillage provient des restes et déchets de repas

57 %

du gaspillage intervient lors de la production, de la transformation et de la distribution

Visionnez cette vidéo pour tout comprendre en 3 minutes !

Le Gaspillage Alimentaire
Durée : 2:45

Tout le monde a sa part de responsabilité

Tentés par l’abondance de produits en magasins, nous achetons souvent en trop grosse quantité et nous n’arrivons pas à tout consommer. Le gâchis de nourriture est aussi devenu moins « tabou » que pour les générations précédentes et nous nous posons moins de questions quand nous jetons de la nourriture à la poubelle.

Les consommateurs ne sont pas les seuls responsables de ce gâchis. Le système de production tient aussi sa part de responsabilité. Certaines normes excluent de la vente des produits, pourtant bons à manger. Il s’agit par exemple des produits non calibrés, trop petits, tordus ou abîmés. Ainsi, les tomates ou les salades doivent respecter une certaine taille : si elles sont trop petites, elles sont jetées. Les concombres ne doivent pas être tordus, mais bien droits pour pouvoir être mis en vente.

Dans la restauration collective (cantine, restaurant d’entreprise…), beaucoup de produits alimentaires sont également jetés. En effet, les produits frais non consommés sont rarement proposés une nouvelle fois le lendemain et les assiettes parfois trop remplies finissent à la poubelle.

Comment réduire le gaspillage alimentaire ?

Avant de faire les courses

  • faire régulièrement un inventaire des placards
  • préparer une liste de courses en fonction de l’état de ses stocks et de ses besoins
  • anticiper au maximum ses menus

Découvrez des applications utiles pour gérer vos courses et repas !

À la maison

  • cuisiner la bonne quantité, pas trop ! 
  • penser à accommoder les restes de repas avec des recettes anti-gaspi
  • éviter de jeter les produits encore consommables
  • dans le frigo, les placards, placer devant les produits à consommer en priorité
  • veiller à la bonne conservation des aliments (respect des zones de fraicheur dans le frigo, retirer les fruits et légumes abimés avant qu’ils ne contaminent les autres, etc.)

Et à l’extérieur de la maison

  • à la cantine, éviter de surcharger son plateau en choisissant les bonnes quantités, pain compris
  • au restaurant, opter pour les plats du jour et les produits de saison
  • demander un « gourmet bag », le doggy bag à la française, pour emporter les restes à la maison, si besoin

Pour aller plus loin

Bilan de l’opération 1 000 écoles contre le gaspillage alimentaire

567 écoles et 451 collèges ont mené des actions contre le gaspillage alimentaire.

Voir le bilan

Vidéo – La recette anti-gaspi de la cheffe Angèle

La talentueuse cheffe Angèle a préparé pour l’ADEME, en partenariat avec Chef4theplanet, une délicieuse recette anti-gaspi.

Voir la vidéo

Infographie – Alimentation saine et durable : quelle est l’assiette idéale ?

Découvrez les solutions pour allier durabilité, plaisir gustatif et respect de l’environnement.

Voir l’infographie