La pollution : des effets néfastes pour l'environnement et la santé

Partager

Christian Weiss / ADEME

Sur notre santé

Plus de 80 % des Européens sont exposés à des niveaux de particules supérieurs à ceux préconisés par l’Organisation mondiale de la santé (en 2005).

Selon les scientifiques, la pollution de l’air extérieur aux particules est responsable des problèmes de santé comme des maladies respiratoires, des poumons et du cœur. Elles ont aussi des effets sur la reproduction et le développement du fœtus. La pollution de l’air a des conséquences différentes sur notre santé selon que l’on a déjà une santé fragile : les enfants et les personnes âgées, plus fragiles, seront plus sensibles. Les effets de la qualité de l’air dépendent aussi de la quantité et de la durée des polluants avec lesquels nous sommes en contact.

Et chaque polluant n’aura pas les mêmes effets sur notre santé. Par exemple, on estime qu’en France, les particules présentes dans l’air que nous respirons diminuent notre espérance de vie de 8,2 mois en moyenne.

De leur côté, l’ozone (O3) et le dioxyde d’azote (NO2) pénètrent jusqu’aux bronches, provoquent de la toux et peuvent aggraver les crises d’asthme. Certains polluants sont toxiques, même à faible dose, comme le plomb ou sont cancérigènes, comme le benzène.

 

Type de polluants Risques à court terme
NO2 (dioxyde d'azote) Irritation des bronches, aggrave les crises asthmatiques
SO2 (doxyde de souffre) Inflammation des bronches, essoufflement, toux
Composés organiques volatils (COV) Troubles respiratoires, irritation des yeux, du nez, de la gorge, réactions allergiques
CO (monoxyde de carbone) Troubles respiratoires, maux de tête, vertiges, troubles digestifs, asphyxie, gaz mortel à forte dose
Particules fines (dont pollens et fumée de tabac) Accroissement de la sensibilité aux allergènes, allergies, effet dépendant des polluants qu'elles transportent
Type de polluants Risques à long terme
COV (dont formaldéhyde et benzène)

Suspicion de toxicité pour la reproduction, suspicion de caractère cancérogène

Formaldéhyde et benzène : cancérogènes avérés pour l'homme

Fumée de tabac Cancer du poumon
Particules fines et fibres (dont amiante) Aggravation des maladies respiratoires et cardio-vasculaires, fibroses des poumouns et de la pièvre, cancérogènes
CO Angoisse, aggravation des maladies cardio-vasculaires
Radon Cancer du poumon

Sur notre environnement

À l’échelle de la planète, la pollution de l’environnement provoque des dégâts majeurs :

  • le dioxyde de soufre et les oxydes d’azote sont responsables des pluies acides (des neiges, pluies, brouillards qui deviennent, sous l’effet de ces polluants, acides). Cela altère les écosystèmes, acidifie les lacs et les cours d’eau, change les propriétés des sols et menace ainsi la faune et la flore aquatique. La pollution à l’ozone abîme les feuilles des arbres et de nombreux végétaux ;
  • les polluants, comme le gaz carbonique, contribuent à accroître l’effet de serre et donc au changement climatique.